ARBOUR CONVERSATIONS - LAUBENGESPRÄCHE - CONVERSATIONS SOUS LES TONNELLES

ARTISTS in MOTION en visite à RAUMdurchKUNST du 6 au 26 juillet 2024
Logo Raum durch KunstInstallations : Uta Schnuppe-Strack, Vera et Steve Schaub
Peintures : Elena Azimi, Attika Dahri, Elise Eekhout, Edith Glocker-Block, Gerd Lepic, Alex Yakimenko
Photographies : Anne Sargeant
Sculptures : Ramiz Aghajev et Henny Schaapman
Performance texte, image et son : Dieter de Harju
Performance sonore : Beat Unternährer
Lectures : Francisca van Vloten, Wim Scheere

Franz Marc, l'un des artistes les plus importants du 20e siècle, a vécu de 1909 à 1914 avec sa femme Maria dans le village de Sindelsdorf, en Haute-Bavière, près de Murnau am Staffelsee. Le couple habitait la maison du menuisier Josef Niggl, dans laquelle Franz Marc a aménagé deux ateliers. C'est là que furent réalisées de nombreuses toiles expressionnistes qui connurent plus tard une renommée mondiale.
Dans la célèbre tonnelle de jardin qui se trouvait à côté de la maison jusqu'en 2009 et qui est maintenant située à une centaine de mètres au nord, dans la Franz-Marc-Straße, Franz Marc fonda la rédaction de l'almanach "Der Blaue Reiter" avec Wassily Kandinsky, qui y était souvent invité. Le livre et le mouvement artistique se sont rapidement retrouvés dans le collimateur d'un cercle d'artistes partageant les mêmes idées et allaient influencer de manière décisive le développement de l'art européen au 20e siècle. Le nom "Der Blaue Reiter" symbolisait l'émergence d'une nouvelle qualité spirituelle de l'art, qui voulait dépasser le matérialisme du 19e siècle. L'almanach et les expositions d'art qui s'ensuivirent, auxquelles participaient les artistes du "Cavalier bleu", réunissaient des textes et des œuvres d'art de différentes cultures et époques artistiques et pouvaient interpeller et inspirer des artistes de différentes disciplines de différents pays européens.
Alexej Jawlensky, Marianne von Werefkin, Adolf Erbslöh, Alexander Kanoldt, August et Helmut Macke, Heinrich Campendonk ainsi que Wassily Kandinsky et Gabriele Münter se sont par exemple rencontrés chez Franz et Maria Marc. Heinrich Campendonk et le peintre animalier Jean Bloé Niestlé ont vécu en même temps à Sindelsdorf. Robert Delaunay considérait alors Sindelsdorf comme l'un des principaux centres de la peinture européenne.

Mais lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, Sindelsdorf a perdu ses peintres célèbres et le village a sombré à nouveau dans l'insignifiance de l'histoire de l'art. Par miracle, le petit bâtiment ouvert dans le jardin de la famille de charpentiers, où Franz Marc et Vassily Kandinsky tenaient leurs discussions sous la tonnelle, a toutefois été conservé. Au fil des années, il est devenu le symbole de l'échange artistique à l'échelle européenne et du développement d'idées innovantes, les préoccupations principales du groupe AiM.

Il y a plus de cent ans, les historiques LAUBENGESPRÄCHE de Sindelsdorf ont contribué à l'entente entre les peuples, à la communication transfrontalière et à l'échange d'idées à l'échelle européenne. AiM poursuit les mêmes objectifs. C'est pourquoi le groupe se penche artistiquement sur le phénomène, interprète les champs de signification qui y sont liés et les explique.

 

 

Une coproduction AiM-Malwerk Oberhausen, avec l'aimable soutien de :
3B Architekten euroart Sparekasse smART Logo Antonie Zauner Stiftung
We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.